Loading...

Intimités éphémères

 

« Le sang pulse à mes tempes,

Les épaules me brûlent,

Je me sens alourdie par le bruit des pensées,

Cette musique incessante de blabla qui couvre le ressenti subtil de l’âme.

J’étouffe parfois dans cette prison de chair,

J’aimerai n’être qu’une enveloppe de lumière. 

Faire, décider, avancer …

Autant d’actes inutiles pour celle qui recherche le silence

Et la contemplation du monde

en résonance profonde avec le souffle divin.

 ∼

J’aime le bruissement du vent dans les feuilles,

Entendre l’orage, tomber la pluie, sentir la terre humide,

Regarder le ciel gris chargé d’éclairs qui pourfendent l’air et le silence. »  

 

Par |2018-05-31T10:30:57+00:0024 mai 2018|Catégories : Ecritures Inspirées|