Nous sommes heureux de vous annoncer la sortie du livre de Fabienne Raoul intitulé « Tout est lié » paru aux éditions Leduc dans lequel notre approche de Peinture Reliance est détaillée au chapitre 10. Dans cet ouvrage, Fabienne pose la question de :  Et si l’eau avait une conscience ?

Ce livre relate ses recherches menées, entre autre, en relation avec des scientifiques * sur l’eau, ses propriétés et ses mystères. Outre le fait de souligner l’importance que cet élément revêt dans nos vies à titre personnel et environnemental, Fabienne explique que l’eau représente une interface de la conscience, capable de stocker et de restituer de l’information. C’est dans ce cadre que notre approche a été mise en lumière ( ch. 10 « Eau, miroir de mon âme ») après que Fabienne ait assisté à l’un de nos Ateliers Reliance.

Nous vous livrons ici  quelques extraits de son expérience et son témoignage :

« Nul besoin de connaitre les rudiments du dessin ou des techniques de peinture (pour venir) car il s’agit de tout autre chose. C’est une approche artistique très originale. Il ne s’agit pas de peinture classique, celle déterminée par une reproduction de la réalité ou de notre volonté plus abstraite, qui sait à l’avance ce qu’elle va peindre. Il ne s’agit pas non plus de peinture intuitive. Leur approche consiste à considérer les éléments  avec lesquels ils travaillent comme étant vivants. Ils redonnent du vivant à ce qui habituellement vécu comme inerte, sans vie. Ils n’utilisent donc pas la matière, c’est la matière qui les invite à une rencontre⌊…⌋ »

« Quelle interprétation donner à ce type d’approche ? La lecture révélatrice se fait lorsque le pinceau est posé et que l’eau diffuse jusqu’à séchage complet. Des formes apparaissent, disparaissent, d’autres se transforment. C’est un miroir de notre conscience, de là où on est mentalement et émotionnellement à l’instant où l’on peint. »

« L’eau chauffée est l’alliance du principe féminin (eau) au principe masculin (feu), le sel en est le liant, il facilite l’incarnation du message dans la matière. Les pigments bleus évoquent le féminin, les pigments rouges le masculin. Le travail de la peinture est d’harmoniser les pôles féminin et masculin en soi. »

« Nous avons vu au tout début du livre que nous sommes composés d’eau et qu’elle est salée, reflétant nos origines marines. N’y aurait-il pas une corrélation à faire entre le sel utilisé dans la peinture et le sel que nous portons ? Homère considérait que le sel était divin. Dans de nombreuses civilisations, le sel revêt un caractère sacré ⌊…⌋ »

« L’eau délivre un message. Et cela fait tout à fait sens et lien avec la physique quantique, quand Marc Henry nous affirme que l’eau est une interface, vecteur d’informations qui nous permet de parler avec la Conscience avec un grand C. »

« ⌊…⌋Cette expérience m’a apporté un émerveillement devant la simplicité de l’expression de l’eau, de mon âme. »

👉 Si vous souhaitez vous aussi découvrir notre approche de Peinture Reliance, les prochains ateliers découvertes sont le 12 juin et le 4 juillet à Ansouis (84) et deux Retraites Reliance sont proposées en Juillet du 9 au 11 en Provence et en Août du 22 au 27 en Bretagne.  Reportez-vous à l’agenda pour plus d’informations : https://juliediversy.com/agenda/

* Préface du Dr Patrick Theillier – Ancien médecin responsable du Bureau des constatations médicales du sanctuaire de Lourdes, Membre du Comité médical intrenational de Lourdes ( CMIL).

* Professeur Marc Henry – Professeur des Université, ingénieur chimiste, Docteur ès science, auteur notamment de l’ouvrage  » L’eau morphogénique » paru aux éditions Dangles.